COMMENT UTILISER UN ÉTHYLOTEST ?

CONTRÔLER SON TAUX D'ALCOOLÉMIE
ROADY

L’alcool constitue la première cause de mortalité sur la route, devant la vitesse. Face à ce constat, la législation  en matière de sécurité routière évolue. Depuis le 1er juillet 2012, les automobilistes et les possesseurs de deux-roues doivent obligatoirement posséder un éthylotest dans leur véhicule.

L’absence de cet équipement
est sanctionnée par une amende de 11 €. Pour rappel, le fait de prendre le volant avec plus de 0,25 g d’alcool par litre d’air expiré (0,5 g par litre de sang) est passible d’une lourde amende ainsi que d’un retrait de 6 points sur le permis de conduire. 

 

COMMENT BIEN CHOISIR SON ÉTHYLOTEST ?

Deux types de produits sont proposés à l’automobiliste :

  • L’éthylotest chimique à usage unique : d’une durée de vie de 2 ans, il a l’avantage d’être peu coûteux (environ 1€50)
  • L’éthylotest électronique : plus cher, il est vivement conseillé aux automobilistes contrôlant fréquemment leur taux d’alcoolémie (cas de certaines professions impliquant de fréquents déplacements routiers)

(L’usager doit impérativement opter pour un éthylotest portant la mention NF ou CE.)

 

COMMENT BIEN UTILISER SON ÉTHYLOTEST ?

Il est préconisé d'observer un temps d'attente de 30 minutes après la dernière consommation d'alcool (temps de passage de l'alcool dans le sang). L'utilisateur ne l'effectuant pas risque d'être déclaré positif, en cas de contrôle par les forces de l'ordre.

 

ASTUCE

Il est préférable de posséder deux éthylotests à bord de votre véhicule : l'un pour tester votre taux d'alcoolémie avant de prendre la route, l'autre, non utilisé, à présenter aux forces de l'ordre en cas de contrôle.

Veuillez saisir les lettres ci-dessous
À découvrir aussi :
  • BIEN INSTALLER SON COFFRE DE TOIT
  • PNEUMATIQUES ET VÉHICULES UTILITAIRES
  • RÉGLEMENTATION ET SÉCURITÉ : ÉVOLUTIONS EN 2017
  • TOUT SAVOIR SUR LES PNEUS
Fermer
Je choisis mes pneus
* champs obligatoires