RÉUSSIR SON CONTRÔLE TECHNIQUE

CONSEILS ET BONNES PRATIQUES
ROADY

Depuis le 1er janvier 2012, le contrôle technique a fortement évolué. Ainsi, le nombre d’anomalies pouvant entraîner une contre-visite est désormais plus important, nécessitant de ce fait une vigilance accrue de la part des conducteurs.


LES NOUVEAUX POINTS POUVANT ENTRAÎNER UNE CONTRE-VISITE


- La direction : un dysfonctionnement de l’assistance

- Défaut du système d'assistance de freinage (ex : pédale exagérément dure, témoin de niveau de liquide de frein inopérant)

- Suspension : dissymétrie, circuit hydropneumatique présentant des fuites

- Roulements : jeu important, résistance de la roue à la rotation, mauvaise fixation de la roue

- Visibilité : mauvaise orientation de l'éclairage des antibrouillards

- Equipements : mauvais état du Neiman

 

La contre-visite de vérification des travaux doit être réalisée dans un délai maximal de 2 mois suivant le contrôle technique initial.

 

 

LE MACARON BLEU ÉVOLUE

Depuis le 1er juillet 2012, un nouveau macaron est apposé sur le pare-brise des véhicules réussissant leur passage au contrôle technique. Le principal changement est la présence du numéro d’immatriculation du véhicule contrôlé. La date de validité est désormais mentionnée, en lieu et place des petits trous. Pour davantage de sécurité, les données inscrites sont ineffaçables et le macaron se déchire s’il est décollé.

Veuillez saisir les lettres ci-dessous
À découvrir aussi :
  • QUELS ACCESSOIRES DOIT-ON CONSERVER DANS SON HABITACLE ?
  • BIEN CHOISIR SES CHAÎNES À NEIGE
  • VÉRIFIER LES NIVEAUX DE SA VOITURE
  • QUAND CHANGER SES PNEUS ?
Fermer
Je choisis mes pneus
* champs obligatoires